FANDOM


Un rompler est un instrument de musique électronique assimilé à un synthétiseur mais dont les sons sont de brefs samples (échantillons préenregistrés) de quelques cycles stockés dans une mémoire électronique de type ROM.

Contrairement aux samplers, les romplers n'enregistrent pas de samples mais se contentent de les lire. Le terme rompler est un mot-valise constitué des termes ROM et sampler. Par définition un sampler est donc un rompler capable d'enregistrer de nouvelles formes d'ondes et non seulement de lire les existantes.

Tout comme les samplers, les romplers possèdent de multiples fonctions d"édition des sons tel que des combinaisons de samples, des modulations par enveloppes (ADSR ou complexe), LFOs, etc. Mis à part l'origine des formes d'ondes, qui pour un rompler se trouvent en mémoire ROM et chargés en mémoire vive au moment de leur utilisation et pour un synthétiseur plus conventionnel sont fabriqués par le musicien à l'aide d'oscillateurs (VCO, DCO ou autres), rien d'autre ne différencie un rompler d'un synthétiseur conventionnel. Toute la chaîne de traitements du son qui suit cette étape initiale de l'origine de l'onde utilisé reste la même dans un synthétiseur, un sampler, et un rompler.

Les romplers matériels ont leurs équivalents dans le domaine de la musique informatique par des logiciels ou plugins de musique (VSTI, AU, etc.) dont les principes sont exactement équivalents aux romplers matériels voire émulant totalement ces derniers, la seule différence étant que les composants électroniques sont remplacés par leurs équivalents informatiques.

La synthèse PCM Wavetable est une forme de synthèse de type rompler dont les samples sont d'un unique cycle, ce qui permet un emploi différent et beaucoup plus varié qu'un rompler, notamment une évolution très riche du son dans la durée, pouvant aller jusqu'à du "morphing" (une transformation progressive) des sons.

Quelques exemples de célèbres romplers matériels (classés par ordre alphabétique):

  • E-Mu PK-6 Proteus Keys
  • Korg KARMA
  • Korg M1
  • Korg M50
  • Korg N5
  • Korg Triton
  • Korg Volca sample
  • Korg Wavestation (rompler utilisant la technologie PCM wavetable)
  • PPG Wave
  • Quasimidi Sirius
  • Roland D-50 (rompler utilisant la technologie PCM wavetable)
  • Roland Fantom
  • Roland JD-800
  • Roland Juno-D
  • Roland Juno-G
  • Roland RS-5
  • Yamaha MX61

Quelques exemples de célèbres romplers logiciels (classés par ordre alphabétique):

  • Cakewalk Dimension
  • Cakewalk Rapture
  • Camel Audio Alchemy
  • CWITEC TX16Wx (qui est aussi sampler)
  • EastWest Colossus
  • IK Multimedia Sampletank peut être considéré comme un rompler
  • Korg M1 (version logicielle incluse dans la Korg Legacy Collection)
  • Korg Wavestation (version logicielle incluse dans la Korg Legacy Collection)
  • Native Instrument Kontakt peut être considéré comme un rompler
  • PPG Wave (version logicielle)
  • Spectrasonics Omnisphere
  • Steinberg Halion peut être considéré comme un rompler
  • Steinberg Hypersonic
  • Vember Audio Shortcircuit
  • Wusik Workstation

Notes et références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard