FANDOM


Le festival Exhibitronic est porté par deux associations, Larkipass (association universitaire) et U.T (association professionnalisante à rayonnement international) qui œuvrent tout au long de l’année. Ces associations travaillent en collaboration avec un ensemble de jeunes artistes sonores allemands de Karlsruhe – Digitale Kunstfabrik - afin de faire vivre l’innovation en matière de musiques électroniques.

Le festival des arts sonores Exhibitronic a été créé en 2010 à la suite d'un constat, celui du manque d’opportunités et de visibilité pour les jeunes artistes et créateurs des nouvelles technologies et des arts nouveaux du monde entier. Ils apportent pourtant un regard innovant sur la technologie et l’approche des outils et instruments liés à notre modernité. Les structures déjà existantes se reposent sur leurs réseaux d’artistes déjà reconnus et laissent peu de place aux artistes émergents. L’idée du festival est partie en 2010 d’un collectif de compositeurs international, du nom de l’état latent (avec des compositeurs de Pologne, Allemagne, Chili, Colombie et France), à l’époque étudiants du Conservatoire de musique de Strasbourg et désireux de rayonner sur la ville et d’exister en tant qu’entité internationale. Le choix d’implanter ce projet dans la ville de Strasbourg, au carrefour de l’Europe, est pleinement en accord avec l’idée même du collectif, de rassemblement des peuples et d’effacement des frontières par la culture et la création. Par ailleurs, ces jeunes artistes sont en perpétuelle recherche d’invention de nouveaux langages, de nouvelles techniques, de nouvelles technologies, mais également de nouvelles rencontres et échanges professionnels. Le constat d’un manque de réseaux fédérateurs autour des arts sonores et du numérique a été le moteur du festival depuis ses débuts. Le festival se compose de trois temps forts : l’Open Call, les Concerts et les Workshops.

L'open call Modifier

Il s’agit de proposer à de jeunes compositeurs et artistes sonores de prendre part au festival en proposant des pièces sonores et audiovisuelles sur un thème : « le lien » pour l'Open Call 2015 et « l’affrontement », pour 2016. Il leur est proposé de réfléchir sur les arts sonores et leurs possibles à travers un projet d’envergure, celui du festival, leur permettant également de se composer un réseau international d’échanges autour des musiques électroniques et mixtes. À travers les compositeurs du collectif l’état latent, tous dispersés aux quatre coins de la planète et à travers les réseaux professionnels des arts sonores, l’appel à pièces sonores et audiovisuelles a été relayé à l’international en 2015 (en France, en Croatie, à l’Eurodistrict, en Autriche, en Inde, en Allemagne, aux États Unis, au Mexique, en Colombie, en Australie et en Turquie) et une centaine de propositions ont été reçues. De nouveaux partenaires tels que les Instituts Français et les Goethe Instituts vont permettre cette année d’accroître sa diffusion internationalement.

Les concerts Modifier

Pour cette sixième édition du festival, une série de concerts en septembre est proposée, en coproduction avec le festival Musica et le Goethe Institut de Strasbourg-Nancy. Ces collaborations se sont forgées au courant de l’année 2015/2016 pour aboutir à une coproduction permettant de proposer cette année une carte blanche à Musica, avec la venue d’Annette Vande Gorne, invitée exceptionnelle de 2015, lors d’un concert sur acousmonium à la salle de la Bourse. Des DJs allemands sont invités pour deux soirées en ‘After’ de Musica. Un événement au conservatoire de Nancy en partenariat avec le Goethe Institut est proposé, avec un concert de l’organiste Jérôme Mondésert en collaboration avec le collectif d’artistes numériques Digitale Kunstfabrik de Karlsruhe. Du 21 au 29 octobre 2016, une programmation de concerts est organisée comme temps fort du festival. Ils se tiennent dans des lieux emblématiques de la création au sein de la nouvelle grande région (Strasbourg, Nancy, Mulhouse), où d’une part, des jeunes artistes émergents sont invités pour leur innovation et pertinence créatrice, à s’exposer au public ; et d’autre part, des artistes reconnus et pionniers des arts sonores et des musiques électroniques présentent leurs œuvres au grand public.

Les Workshops Modifier

Des ateliers sont organisés sur les mois de septembre, octobre et novembre 2016, en lien avec la programmation de concerts. Les objectifs de ces ateliers sont de permettre aux artistes créateurs en devenir et aux curieux de s’initier aux musiques assistées par ordinateur et aux enjeux des arts sonores et numérique, mais surtout de permettre un dialogue, une rencontre, des discussions techniques et/ou informelles entre des jeunes créateurs et des artistes pionniers dans le domaine des arts sonores. Les workshops se veulent d’explorer le côté scientifique des arts électroniques. Les générations du Modèle:S- sont quotidiennement confrontées à des outils modernes de plus en plus pointus que ce soit dans des domaines plastiques ou sonores. C’est pourquoi le festival s’engage aux côtés d’institutions internationales pour permettre une meilleure compréhension de ces outils dont nous ne connaissons pas toujours les possibilités infinies. Exhibitronic œuvre pour la pédagogie et la maîtrise des outils modernes dans le domaine des arts sonores. Les champs concernés incluent le Live coding, l’environnement sonore, l’Acousmonium, les projets interdisciplinaires et transdisciplinaires sonores, plastiques et audiovisuels.

Les lauréats de l'Open Call 2015 Modifier

Thème de l'Open Call 2015 : "le lien"

1. Il rumore del silenzio - Kalina Swiatnicka (Pologne)

2. FrostbYte - Daniel Blinkhorn (Australie)

3. Healthier Syndrome - Nathan Corder (USA)

4. Detonadores - Diego Alonso Piñera Torres (Mexique)

5. Jesus Heiligenschein - Vincent Wikström (Allemagne)

6. Mon cœur appartient à Dada - David Jason Snow (USA)

7. Amovi Alaan - John Nichols (USA)

8. Schrödingerskapselriss - Bernd Norbert Wüertz (Allemagne)

9. Veil - Joe Beedles (UK)

Notes et références Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard